Les cyberattaques pourraient coûter 3000 milliards de dollars d'ici à 2020

L'économie mondiale et les avancées technologiques seront à la merci des cybercriminels si aucune mesure n'est prise, révèle une étude réalisée pour le Forum économique mondial.

Les cyberattaques pourraient engendrer des pertes économiques allant jusqu'à 3 000 milliards de dollars (2 212 milliards d'euros) d'ici 2020 si les entreprises et les gouvernements tardent à agir, selon un rapport du Forum économique mondial publié ce 17 janvier 2014.

Les menaces liées à la cybercriminalité pourraient également ralentir de manière significative les avancées technologiques au cours de la prochaine décennie, mettent en garde les auteurs de cette étude, menée en partenariat avec le cabinet de conseil américain McKinsey. Les inquiétudes liées à la sécurité ont ainsi d'ores et déjà freiné la transition vers les solutions d'informatique dématérialisée, dite cloud computing, puisque 78 % des entreprises interrogées ont dit avoir retardé d'au moins un an l'adoption de cette nouvelle technologie.

Face à ces risques, les gouvernements, les entreprises mais également la société civile, doivent donc veiller à créer un "écosystème cyber résistant", défendent les auteurs de cette étude. "Alors que le risque de cyberattaques devient plus fréquent, le coût des attaques – pour les entreprises, les institutions publiques, l'économie mondiale et la société au sens large – est aussi en train de croître", font-ils valoir.

Trois scénarios de menace

Pour évaluer le coût économique des cyberattaques, les auteurs de cette étude, intitulée Risque et responsabilité dans un monde hyperconnecté, se sont appuyés sur trois scénarios.

Le premier part de l'hypothèse que les auteurs de cyberattaques conservent une longueur d'avance, les réponses des entreprises et des gouvernements restant fragmentées. Dans ce climat confus, les entreprises se montrent hésitantes concernant leurs investissements, ce qui limite de près de 1 020 milliards de dollars le potentiel lié à l'adoption de nouvelles technologies d'ici à 2020.

Le deuxième se base sur l'hypothèse beaucoup plus sombre d'une augmentation de la fréquence et de la gravité des attaques. Les réponses des gouvernements deviennent alors plus dirigistes tandis que les consommateurs se montrent plus prudents face aux technologies mobiles. L'ère digitale connait alors un retour de bâton, réduisant de 3 060 milliards de dollars le potentiel lié aux nouvelles technologies.

La coopération pour combattre les cybermenaces

La troisième hypothèse s'appuie en revanche sur l'idée d'une démarche proactive de la part des secteurs public et privé qui parviennent à limiter la prolifération des attaques. L'innovation s'en trouve ainsi stimulée, les nouvelles technologies générant une valeur économique de l'ordre de 9 600 à 21 600 milliards de dollars sur le reste de la décennie.

L'étude a été réalisée sur la base d'entretiens réalisés avec 250 patrons et responsables de la technologie et de la sécurité issus de différents secteurs dans le cadre d'une initiative lancée par le forum économique mondial en 2012. Elle propose une feuille de route détaillant une série d'initiatives pour combattre la cybercriminalité, telles que l'échange d'informations sur les attaques, l'élargissement du marché de l'assurance pour la cybersécurité et la mise en oeuvre de "cyber doctrine" au niveau national.

La technologie sera un des thèmes majeurs lors du 44e forum économique mondial qui se tiendra à Davos, en Suisse, du 22 au 25 janvier.

Cécile Bolesse
Source

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous construisons des solutions sur mesure pour nos clients.
Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à la société Claranet afin de nous permettre de traiter la demande pour laquelle vous nous sollicitez. Les destinataires des données sont les services marketing et commerciaux du groupe Claranet. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Veuillez-vous rapportez à la section des mentions légales de notre site internet pour de plus amples informations sur les modalités d’exercice de ces droits. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
6 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour contacter un commercial

N'hésitez pas à nous appeler au 0826 007 656

Besoin de contacter le support technique ?
Nos équipes sont disponibles en 24x7x365.

Support Virtual Data Centre au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Infogérance applicative au 0810 278 385 (Numéro indigo)
Support Colocation au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Cloud Public en envoyant un mail à support