En 2014, le secteur informatique en net rebond

Selon les dernières prévisions du Syntec Numérique, le syndicat professionnel de l'informatique et des nouveaux métiers numériques, le secteur de l'informatique devrait rebondir en 2014.

Syntec Numérique est formel : le secteur de l'informatique devrait rebondir cette année porté par la dynamique des logiciels et des nouveaux créneaux porteurs que sont le cloud, les réseaux sociaux, la mobilité et le Big Data.

Un bilan 2013 mitigé

Le secteur de l'informatique et plus largement du numérique est en faible décroissance en 2013 à – 0,2%. Dans ce résultat global, des nuances sont toutefois constatées. En effet, si le conseil en technologies perd – 1,5% sur l'année, l'édition de logiciels au contraire gagne + 1,7%. Le conseil et les services baissent quant à eux – 0,5%. « En 2013, le contexte économique difficile, en particulier au premier trimestre, a touché les ESN et sociétés de conseil en technologies. L’édition de logiciels a maintenu un bon niveau d’activité, avec un niveau de croissance moins important que les années précédentes. »

La courbe de croissance de ses dernières années montre une nette progression du segment de l'édition de logiciels (+ 3,8% en 2011, + 1,9% en 2012, + 1,7% en 2013). Le conseil en technologies montre par contre des signes de faiblesse après toutefois une année 2011 en nette progression (+ 7%), et une année 2012 plutôt bien orientée (+ 2%). Le conseil et services en informatique se maintient quant à lui à un rythme stable (+ 2,7% en 2011, + 0% en 2012 et - 0,5% en 2013). L'an dernier, le chiffre d'affaires global des sociétés du secteur (sous-traitance comprise) s'est établis à 67 milliards d'euros. En 2013, ce chiffre d'affaires global se répartit à 61% pour le conseil et services informatiques, à 21% pour l'édition de logiciels et à 18% pour le conseil en technologies.

Des prévisions 2014 en net rebond

Pour 2014, les prévisions du Syntec Numérique sont bien orientées. Dans le détail, l'édition de logiciels devrait poursuivre sa progression à + 2,2% sur l'année. Selon Syntec Numérique, « Le marché est en accélération : les indicateurs sur les appels d’offres et les carnets de commandes confirment le dynamisme de l’activité. Les services, l’énergie, les utilities et les transports sont les secteurs clients qui portent le marché en 2014. Le SaaS poursuit son développement en nombre de solutions et en revenus ». Le conseil et services en informatique devrait se ressaisir à + 1,2% anticipé sur l'année. « Le maintien du conseil et la croissance de l’infogérance et de l’intégration, permettent aux indicateurs de revenir au positif. Le secteur est porté par l’innovation, les SMACs et la transformation numérique. » Seul le conseil en technologies pourrait rester dans le négatif à - 0,5%, ce qui est toutefois largement mieux que les - 1,5% enregistrés en 2013.

« Le conseil en technologies est en phase de redressement. Les indicateurs d’activités connaissent une progression au premier trimestre, notamment ceux ayant trait à l’augmentation des projets constatés sur le marché et le renforcement des carnets de commandes. Cependant, les petits acteurs constatent encore des difficultés. La pression sur les prix demeure un frein important dans ce secteur. » Le marché dans sa globalité pourrait ainsi retrouver en 2014 une croissance de + 1,1% selon les estimations du Syntec Numérique. En terme d'emplois, après un ralentissement des embauches de cadres l’année dernière, plus de 35.000 recrutements sont attendus en 2014 selon l’APEC. « En 2014, les logiciels et services resteront le principal secteur créateur d’emploi net de cadres. »

Les éditeurs de logiciels optimistes

Selon le baromètre Syntec Numérique de février 2014, les éditeurs de logiciels sont optimistes pour 2014. « Après une année de doute, 2013 s’est terminée sur une note positive pour les éditeurs de logiciels. » Et les premiers mois 2014 n'entament pas leur moral, au contraire même. « Sur tous les fronts, les indicateurs suivis par le baromètre trimestriel Syntec Numérique - BVA restent en effet à un niveau élevé : confiance économique, objectifs atteints, dynamisme de l’embauche et maintien d’un bon niveau d’investissement. »

Dans le détail, 70% des éditeurs estiment être en ligne, voire au-dessus de leurs objectifs. « Le premier trimestre de l’année semble avoir tenu ses promesses avec uniquement 20 points de différence entre les éditeurs qui ont atteint leurs objectifs, et ceux qui n’y sont pas encore parvenus. C’est l’un des meilleurs chiffres jamais observé dans ce baromètre. » Ces bons résultats expliquent notamment que 63% des éditeurs de logiciels soient confiants en l’avenir : « La cote de confiance économique du secteur reste satisfaisante. Elle se maintient au-delà de la barre des 60%, dans la fourchette haute des valeurs observées sur cet indicateur depuis 2011. »

Cette confiance fait que 61% des éditeurs prévoient d’embaucher (contre 51% en décembre 2013) et 69% ont prévu des investissements sur de nouveaux projets dans les trois mois à venir. « Les très bonnes nouvelles viennent surtout de l’emploi et de la confiance en l’avenir » résume Bruno Vanryb, Président du Collège Editeurs de Syntec Numérique. « Nous avons rarement atteint ces niveaux depuis juillet 2011 ! Une vision positive de l’avenir a toujours été la force du logiciel, qui est au cœur de toutes les innovations, dont celle imminente autour des objets connectés ».

Dominique André-Chaigneau
Source

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous construisons des solutions sur mesure pour nos clients.
Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à la société Claranet afin de nous permettre de traiter la demande pour laquelle vous nous sollicitez. Les destinataires des données sont les services marketing et commerciaux du groupe Claranet. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Veuillez-vous rapportez à la section des mentions légales de notre site internet pour de plus amples informations sur les modalités d’exercice de ces droits. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
4 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour contacter un commercial

N'hésitez pas à nous appeler au 0826 007 656

Besoin de contacter le support technique ?
Nos équipes sont disponibles en 24x7x365.

Support Virtual Data Centre au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Infogérance applicative au 0810 278 385 (Numéro indigo)
Support Colocation au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Cloud Public en envoyant un mail à support