Tout ce qui a agité le monde du #ecommerce en 2014 !

Attention, l’information vient de tomber et elle est importante : l’année 2015 sera un grand cru pour le e-commerce ! Toute l’équipe de WiziShop vous souhaite une Bonne Année avec toujours plus de ventes et d’innovations :)

En attendant que tout cela se confirme, il est temps de faire un point sur tous les événements qui ont agité le merveilleux monde du e-commerce en 2014. Chiffres clés, la loi Hamon, Google Panda… Souvenez-vous…

Janvier 2014 : Des statistiques prometteuses

L’année 2014 a commencé sur les chapeaux de roues avec un bilan très prometteur pour l’année 2013. Malgré un contexte économique difficile, le e-commerce tirait son épingle du jeu avec 51,1 milliards d’euros dépensés sur Internet cette année-là. 600 millions de transactions en ligne avaient été recensées, soit une hausse de 13,5% par rapport à 2012 ! Ces chiffres avaient été atteints grâce à des ventes de Noël qui ont franchi la barre des 10,1 milliards d’euros.

En revanche, on constatait déjà la baisse du panier moyen (84,5€ sur l’ensemble de l’année) mais également la forte croissance du m-commerce et des places de marché. Deux tendances qui se sont confirmées en 2014.

Et 2014 avait également bien commencé avec les soldes d’hiver en ligne qui généraient un chiffre d’affaires en hausse de 27%, avec un panier moyen s’élevant à 192€, soit 23 euros de plus que l’année passée. Une année qui se voulait donc très prometteuse !
Février 2014 : Google revoit sa présentation des résultats de recherche, Fitizzy vient en aide au e-commerce

Passé l’engouement des fêtes et des soldes, le mois de Février est propice aux définitions de nouvelles stratégies (même si celles-ci doivent tout de même être prévues à l’avance). Ainsi, alors que l’on prend de plus en plus conscience que les recommandations personnalisées représentent un enjeu important, on se pose également des questions sur l’importance du design et de la rapidité des sites car un internaute quitte un site au bout de 3 secondes. Les frais de port et retours gratuits sont aussi étudiés en tant que véritable budget marketing dans la mesure où 57% des européens estiment que des retours gratuits sont un élément important dans la décision d’achat en ligne.

Dans le reste de l’actualité, suite à une plainte qui risquait de lui coûter gros, Google revoit la présentation de son moteur Google Shopping pour accorder une meilleure visibilité aux places de marché et aux comparateurs de prix qui investissent dans les liens sponsorisés.

Enfin, de nouvelles initiatives voient le jour, toujours dans l’objectif de remédier aux limites que peut présenter le e-commerce, à l’instar de Fitizzy qui propose un service d’assistance shopping en ligne.

Mars 2014 : l’engagement client, le e-commerce solidaire…

En mars, alors que le salon E-commerce One to One réunit plus de 870 participants à Monaco, la Fevad publie les résultats de la 1ère étude sur l’engagement client dans l’e-commerce. On y apprend notamment qu’un client engagé est un formidable ambassadeur, fidèle et moins sensible au prix. Pour créer de l’engagement en ligne, il faut activer les principaux leviers que sont l’image du site, le respect des engagements, l’expérience client et la gestion des réclamations.

Pour la deuxième année consécutive, le cabinet iVentues Consulting publie, lui, les résultats de son étude sur les acteurs du e-commerce les plus performants qui ne sont autres que Zalandro, Zappos et Amazon.

Véritable fléau, l’abandon de panier continue de bouleverser les e-commerçants avec plus de 88% des internautes qui abandonnent leurs achats en ligne en cours de route.

Conscient de la montée en puissance des marketplaces, l’enseigne Darty ouvre sa propre place de marché. D’un autre côté, on apprend qu’en 2013, le mobile a généré 30% du trafic vers les sites e-commerce et représente désormais un enjeu incontournable pour les e-commerçants. A ce propos, la solution de paiement Paypal peut désormais être intégrée au sein des applications; une réponse aux questions de sécurité des paiements sur mobile.

Enfin, le e-commerce devient solidaire avec la sortie de l’Arrondi en ligne, une initiative qui a pour objectif d’aider des associations en proposant aux clients des boutiques en ligne, d’arrondir le montant de leur panier à l’euro supérieur.
Avril 2014 : WiziShop se lance à la recherche de « L’incroyable e-commerçant »…

Pour ce mois d’Avril, l’heure est aux premiers bilans sur l’année en cours. Les chiffres du e-commerce pour le 1er trimestre tombent et la croissance s’élève à 11%. Le secteur rencontre donc un léger ralentissement mais rien d’alarmant pour autant… Sauf que… le mois d’Avril sera un mois noir pour le e-commerce avec une croissance de seulement 6% ! Ce score n’aura jamais été aussi bas…

Qu’à cela ne tienne, on continue de faire bouger les choses avec le salon e-marketing Paris dédié cette année, au thème du Content Marketing. Le salon oriente son constat vers le fait que les internautes sont constamment en train de chercher, s’informer, lire, consulter, regarder et partager. La création de contenu offre donc de multiples opportunités de référencement, de visibilité et à termes, de business et de développement du chiffre d’affaires.

En Avril, on fait également la connaissance de Romain Libeau, fondateur de deliver.ee, un réseau de coursiers qui répond aux enjeux de la livraison ultra-rapide (le jour même), à moindre coût. deliver.ee a rapidement rencontré le succès car après une levée de fonds de 500k €, le service est désormais proposé sur le site de la Fnac.

Au niveau de l’acquisition de trafic, on apprend à réduire sa dépendance à Google, dans le but d’anticiper d’éventuelles nouvelles mises à jour de son algorithme du type Google Panda, qui peuvent bouleverser un référencement voire même pousser un e-commerce à arrêter son activité… des mises à jours qui ne tarderont pas à arriver !

Enfin, à la fin du mois, WiziShop lance la 1ère édition de son grand concours « L’incroyable e-commerçant », destiné à distinguer 3 catégories : l’incroyable e-commerçant de l’année, l’incroyable espoir du e-commerce, et l’incroyable projet e-commerce. Près de 780 professionnels se sont inscrits en vue de décrocher plus de 46 000 euros de lots !

Mai 2014 : Google Panda, le retour !

On l’attendait, la voilà ! Google frappe encore une fois avec une nouvelle mise à jour de son algorithme Panda ainsi qu’avec Payday Loan 2.0, destiné à lutter contre les « requêtes particulièrement spammées ». Dans cette histoire, le grand perdant reste eBay dont la visibilité sur le moteur de recherche baisse de 33% et qui est également déclassé sur 80 % des mots-clés de longue traine pour lesquels il se classait dans le Top 10. Et ce, malgré le peu de concurrence sur ce type de mots-clés…

En parallèle, ses concurrents Amazon, Cdiscount et Fnac gagnent du terrain car ce sont les 3 sites marchands les plus visités en France, au cours du 1er trimestre. Et d’ailleurs, Amazon investit et possède désormais 25% du capital de Colis Privé… Le géant du e-commerce noue également un partenariat stratégique avec Twitter. Le réseau social fait un grand pas dans le e-commerce avec une nouvelle fonctionnalité baptisée #AmazonCart aux Etats-Unis et #AmazonBasket au Royaume-Uni, qui permet aux utilisateurs de Twitter d’ajouter des produits à leur panier Amazon sans quitter le réseau social. Le e-commerce devient ainsi de plus en plus social.

Le leader français de la vente en ligne de produits informatiques et high-tech, LDLC.com, annonce la création d’une école du numérique à Lyon. Tout simplement appelée « L’école », elle a pour objectif de former des cadres généralistes et polyvalents, capables de s’adapter aux évolutions de notre société numérique.

Malgré un contexte général caractérisé par un fort taux de chômage, le e-commerce reste un secteur d’avenir qui recrute fortement. La Fevad estime qu’il devrait représenter près de 100 000 emplois d’ici la fin de l’année 2014. Nous attendons encore les résultats définitifs pour savoir si les précisions étaient bonnes…

Enfin, la croissance se relève à 10% pour ce mois de Mai.

Juin 2014 : La loi Hamon bouleverse le e-commerce

Alors que l’on prépare activement les soldes d’été et les communications autour de la Coupe du Monde de football, la loi Hamon vient bouleverser tout le petit monde merveilleux du e-commerce avec un ensemble de directives qui obligent les e-commerçants à revoir leur logistique ainsi que leurs CGV. Parmi elles, on retient essentiellement que le délai de rétractation prévu après un achat passe de 7 à 14 jours. Egalement, alors qu’il n’y avait jusqu’alors, aucun délai maximum de livraison, la loi impose désormais de respecter un délai qui n’excède pas 30 jours à compter de la date d’achat. Cet ensemble de directives répond à un double objectif : renforcer les droits des consommateurs et réduire les aléas du e-commerce.

Dans cette ambiance studieuse, un nouveau rendez-vous incontournable pour tous les professionnels du e-commerce, a lieu à Marseille, autour de Hervé Bourdon : #Shake14 ! Devant le succès de cette première édition, les nouvelles dates ont d’ores et déjà été annoncées : les 29 et 30 Juin 2015.

Dans le reste de l’actualité, une loi « Anti-Amazon » a vu le jour en Juin, concernant la vente en ligne de livres. Le texte est le suivant : « Lorsque le livre est expédié à l’acheteur et n’est pas retiré dans un commerce de vente au détail de livres, le prix de vente est celui fixé par l’éditeur ou l’importateur. Le détaillant peut pratiquer une décote à hauteur de 5 % de ce prix sur le tarif du service de livraison qu’il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit. » Autant dire que cette loi a rapidement été contournée par le géant du e-commerce avec des livraisons à 1 centime d’euros !
Juillet 2014 : la coupe du Monde booste le e-commerce

Plombée par le mois d’Avril, la croissance du secteur ne se relève pas au 2nd trimestre (9%). Mais le mois de Juillet s’annonce plus dynamique car une étude surprenante montre que la Coupe du Monde booste les ventes en ligne. Par exemple, les transactions ont augmenté de 75% pour les commerçants allemands, les jours qui ont suivi chaque victoire. Si vous avez complètement été déconnecté du monde en Juillet, notez que c’est l’Allemagne qui a décroché le titre de Champion du Monde. En France, on recense 13% de transactions en plus après une victoire, comparativement à une perte. Ecoutez, les Français ont perdu mais bon, on ne va finalement pas se plaindre hein…

Quels sont donc les leviers de croissance du e-commerce pour l’avenir ? CCM Benchmark nous annonce qu’il faudra investir dans le m-commerce, les recommandations personnalisées, le multicanal ainsi que le développement à l’international.

On apprend également que Facebook tient tête à Twitter dans la course au Social Commerce avec le test d’un bouton « Acheter » dans son fil d’actualités. Dans un autre registre, le réseau social à l’oiseau bleu, lui, ouvre enfin ses annonces publicitaires aux TPE et PME.

Enfin, la société InPost annonce l’arrivée imminente de distributeurs automatiques de colis en France. Ils permettront de retirer un colis à n’importe quel moment de la journée, 7 jours sur 7, comme au moment de l’achat.

Août 2014 : les soldes d’été gagnent des points

Le bilan est positif pour les soldes d’été avec une croissance du chiffre d’affaires s’élevant à 11%, malgré un démarrage difficile et une baisse du panier moyen qui se confirme. Toutefois, les e-acheteurs sont moins satisfaits de leurs achats soldés, comparé aux années précédentes.

A part ça, le mois d’Août n’a pas agité grand chose dans le monde du e-commerce. 2 études sont toutefois à souligner :

55% des consommateurs achètent sur mobile pendant l’été

88% des des cyberconsommateurs déclarent que bénéficier du Live Chat sur un site e-commerce améliore le ressenti en ligne

Septembre 2014 : la rentrée dynamique du e-commerce !

Le mois de Septembre, en revanche, est LE mois du e-commerce avec la grande messe annuelle : le salon e-commerce Paris, qui a eu lieu du 23 au 25… L’occasion pour WiziShop de vous présenter sur ce blog, de nombreux acteurs et les dernières innovations du secteur.

Mais ce n’est pas tout… WiziShop a également fortement innové en Septembre avec la sortie de deux nouvelles fonctionnalités importantes :

la segmentation clients RFM

AutoMail Booster, les relances marketing automatiques

Enfin, l’incroyable e-commerçant de l’année est élu par les membres d’un jury d’experts. La grande gagnante est Audrey Lieutaud, de la boutique en ligne Monpetitbikini.com ! Le site Loobow se voit décerner le prix de l’incroyable espoir et Deal-Trotter devient l’incroyable projet. Un avenir prometteur attend ces 3 entreprises e-commerce !
Octobre 2014 : Amazon, nouveau numéro 1 du e-commerce en France

En Octobre, Amazon devient le numéro 1 du e-commerce en France et devance ainsi Cdiscount. Ce tournant a lieu dans un contexte positif pour le e-commerce puisque le bilan du 2nd trimestre est positif : +10,5% de croissance. Le panier moyen, lui, continue sa baisse et s’élève à ce moment-là, à 82 euros, soit un recul de 3% sur 1 an.

Le secteur se porte également toujours bien au niveau de l’emploi. L’Espace Carrière du salon Ecommerce Paris en témoigne avec le succès qu’il a rencontré lors de cet événement : plus de 1 500 participants et 300 entretiens en 3 jours…

Enfin, l’expert des livraisons express TNT France, renforce son offre et redéfinit le concept du dernier kilomètre avec son nouveau service : MaLivraisonTNT.
Novembre 2014 : En route pour Noël !

Alors que les e-commerçants commencent à préparer leur boutique en ligne pour les fêtes de Noël, la toile s’inquiète des pannes à répétition du processus 3DSecure; un problème vraiment inquiétant lorsque l’on apprend que 85% des Français ont l’intention de faire leurs achats de cadeaux en ligne…

Dans le reste de l’actualité, le e-commerce poursuit sa croissance au 3ème trimestre (11%) et on découvre Casaneo, une nouvelle plateforme d’affiliation dédiée au secteur de l’habitat.

Enfin, WiziShop innove encore avec « Pimp my Shop », un outil qui permet de personnaliser facilement sa boutique en ligne.
Décembre 2014 : Monpetitbikini.com, meilleur espoir du Web

En Décembre, l’heure est déjà aux premiers bilans avec quelques chiffres sur l’ensemble de l’année 2014. On y apprend notamment que le m-commerce est en progression de 47% sur un an. Cependant, 36% des e-commerces ne sont toujours pas rentables. Pire encore, 44,8% des avis en ligne sont biaisés ! Une pratique plus que douteuse…

Egalement, WiziShop lance un partenariat avec le moteur de recommandations personnalisées Nosto, toujours dans le but de fournir les meilleurs outils à ses clients. Et pendant ce temps là, la boutique en ligne Monpetitbikini.com, créée sous WiziShop, est à nouveau plébiscitée car elle sacrée « Meilleur espoir du Web » lors de la Nuit des Favor’i 2014, organisée par la Fevad, en partenariat avec le Journal du Net.

Enfin, pour finir l’année, on découvre quelques belles boutiques créées sous WiziShop : La Box aux Trésors, CharlieG Vintage et NeoSquat.

Source

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous construisons des solutions sur mesure pour nos clients.
Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à la société Claranet afin de nous permettre de traiter la demande pour laquelle vous nous sollicitez. Les destinataires des données sont les services marketing et commerciaux du groupe Claranet. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Veuillez-vous rapportez à la section des mentions légales de notre site internet pour de plus amples informations sur les modalités d’exercice de ces droits. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
9 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour contacter un commercial

N'hésitez pas à nous appeler au 0826 007 656

Besoin de contacter le support technique ?
Nos équipes sont disponibles en 24x7x365.

Support Virtual Data Centre au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Infogérance applicative au 0810 278 385 (Numéro indigo)
Support Colocation au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Cloud Public en envoyant un mail à support