Cloud : 58 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013, dont 62% pour le SaaS, et la tendance devrait se poursuivre

Le SaaS devrait poursuivre son envolée grâce à une seconde phase d’adoption

Le marché du cloud devrait poursuivre son envolée dans les prochaines années. Après avoir généré 58 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013 selon les estimations de Forrester, celui-ci devrait franchir les 191 milliards de dollars d’ici à 2020. En cause : le cloud fait sont chemin dans les esprits. Alors que les directeurs de l’information (CIO) étaient dans des phases encore expérimentales en ce qui concerne les services basés sur le cloud, ils commencent à rationaliser ces outils pour les intégrer pleinement à leurs entreprises. Autrement dit, après avoir avancé par tâtonnements, ils se saisissent désormais pleinement des opportunités offertes par les services dématérialisés.

Plus précisément, cette seconde phase dans le processus d’adoption devrait surtout profiter aux solutions dites SaaS (Software as a Service, les logiciels commercialisés sous forme de services, ndlr) qui, à elles seules, ont cristallisé 36 milliards des revenus en 2013, soit 62% du secteur.

Ce format serait même le segment le plus mature selon Forrester qui précise, à titre de comparaison, que les plateformes cloud n’ont générées que 4,7 milliards de dollars de revenus. Ce succès s’expliquerait par la capacité des solutions SaaS à créer de nouvelles formes d’applications qui viennent se scratcher à celles déjà existantes.

« Cependant, dans l’automatisation des forces de vente, la gestion de la relation client (CRM, ndlr), la gestion des ressources humaines, et l’approvisionnement en ligne ou les e-achats, le remplacement des logiciels sous licence existants (pour des solutions SaaS, ndlr) devient de plus en plus commun. Cette tendance va se propager à d’autres catégories d’applications, en fournissant un second élan pour la croissance du SaaS à partir de 2014 jusqu’en 2018″ anticipe cependant Forrester.

La rédaction Frenchweb.fr
Source

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits