Les pharmacies s'orientent vers l'e-santé sous la pression économique

En difficulté financière, le secteur de la distribution pharmaceutique se développe de plus en plus dans le digital. Une nécessité pour assurer la survie du secteur, selon institut d'études économiques privé Xerfi.

Redressement des comptes de l'assurance maladie, essor du générique... Sous pression économique, le modèle traditionnel de la distribution pharmaceutique est extrêmement fragilisé, selon l'institut d'études économiques privé Xerfi Precepta.

Celui-ci estime ainsi qu'à partir de 2015, les mesures d'économies sur le médicament atteindront "1,2 milliard d'euros contre 900 millions en 2013" et "les marges de manœuvre financières de la Sécurité sociale sont nulles".

Les nouvelles missions rémunérées des officines, "comme le suivi des patients sous anti-coagulants et asthmatiques", vont donc se heurter à des contraintes de financement, selon Xerfi.

Aussi, pour l'institut, c'est certain, l'avenir du secteur passe-t-il par l'e-santé, l'offre numérique, "comme toutes les autres offres de commerce". Cela permettrait, selon ce dernier, de "redéployer le modèle économique et de maintenir les niveaux de marges des pharmacies."
"Contraintes réglementaires du e-commerce"

Toujours selon Xerfi, l'autorisation de la vente en ligne de médicaments permet aux pharmacies de s'engouffrer dans l'e-santé. La vente en ligne "est attractive pour les pharmacies avec des modèles proches de la grande distribution", nuance toutefois l'étude qui cite les exemples d'Univers Pharmacie et du réseau Lafayette,"inscrites dans une logique promotionnelle".

Et pour cause, la vente en ligne comporte trop de "contraintes réglementaires du e-commerce de médicaments" de sorte que "moins de 1% des officines avaient ouvert leur site en juin 2014", explique l'institut.

Il évoque également d'autres offres de l'e-santé en cours de développement qui représentent l'avenir pour les pharmacies:
"les prises de rendez-vous avec le pharmacien, les échanges avec l'équipe officinale, les envois d'ordonnances scannées ou les déclarations d'effets indésirables."

Jean-Yves Paillé
Source

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous construisons des solutions sur mesure pour nos clients.
En cochant cette case, vous vous abonnez à la newsletter Claranet. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription en bas de la newsletter. Choisir vos préférences de communication.
Les informations à caractère personnel recueillies à partir de ce formulaire feront l’objet d’un traitement par le Groupe Claranet France (Claranet, Claranet Business Apps, Oxalide). En fonction de votre demande, le traitement peut être relatif à la gestion des clients, des prospects, des recrutements, etc. Pour plus d’informations sur les traitements mis en œuvre par Claranet et la façon dont vous pouvez exercer vos droits, consultez notre Privacy Policy.
10 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour contacter un commercial

N'hésitez pas à nous appeler au 0826 007 656

Besoin de contacter le support technique ?
Nos équipes sont disponibles en 24x7x365.

Support Virtual Data Centre au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Infogérance applicative au 0810 278 385 (Numéro indigo)
Support Colocation au 0826 007 653 (Numéro indigo)
Support Cloud Public en envoyant un mail à support