DDoS

Les menaces DDoS s’intensifient dans la zone EMEA

F5 Networks vient de dévoiler les dernières tendances de son Security Operations Center (SOC). Les chiffres mettent en évidence une ampleur et une intensité croissantes des cyberattaques dans la région EMEA qui soulignent la nécessité d’agir.

Depuis début 2016, le SOC de F5 Networks basé à Varsovie, qui fournit 24/7 des services de recherche sur les attaques DDoS et fraude en ligne a géré et contenu pas moins de 8 356 attaques DDoS. La fréquence et la complexité des attaques forcent les organisations à revoir et à renforcer leur stratégie de cybersécurité.

Pour 1/4 des entreprises, c’est le prestataire informatique qui doit les protéger contre les attaques DDoS

28 % des entreprises attendent d’un tiers, et en particulier de leur opérateur réseau, qu’il protège leurs services en ligne contre les attaques DDoS. Alors que cette responsabilité incombe souvent aux entreprises elles-mêmes.

Rapport mondial sur les attaques DDoS du 2ème trimestre

Selon le rapport d’Akamai, les hackers changent de tactiques pour créer, déployer et dissimuler des botnets puissants. Le pic de trafic des attaques DDoS a progressé de... 241 % comparativement au 2e trimestre 2013.

Akamai publiait mardi le rapport du 2ème trimestre 2014 sur les attaques DDoS, via sa filiale Prolexic Technologies. Elle élabore ce rapport trimestriel sur les attaques DDoS dans le monde depuis 2011.

Souscrire à RSS - DDoS