eSanté

Ce que la loi de santé va changer pour les Français

Il ne sera plus nécessaire d’avancer les frais chez le médecin de ville. La lutte contre le tabagisme s’enrichit d’une nouvelle panoplie d’outils.

Les députés procèdent ce mardi au vote solennel sur le très contesté projet de loi de santé. En deux semaines de débats à l’Assemblée, le texte initial déjà touffu s’est encore étoffé. Il ne passera qu’une fois au Sénat ensuite et devrait être adopté d’ici à juillet. Bref passage en revue des nouveautés qui vont changer la vie quotidienne des patients.

L’accès aux soins

Objets connectés et santé : les données personnelles des patients naviguent. C'est risqué

LE PLUS. 64% des Français souhaiteraient que les objets connectés soient davantage développés dans le domaine de la santé. Mais cette technologie est-elle fiable ? Selon certaines études, il y aurait de nombreuses failles de sécurité sur ces objets connectés. Pour Jean-François Beuze, président de Sifaris, cela pourrait être un danger pour les patients.

Les médias auront accès aux données de santé

Les organismes de presse auront bien accès aux données de santé suite à un amendement du gouvernement voté ce soir au projet de loi Santé pour dissiper les inquiétudes exprimées par des journalistes. Le texte doit garantir un accès facilité et encadré aux données de santé rendues anonymes, comme celles de l'Assurance maladie sur les prescriptions et les remboursements, ou celles des hôpitaux, pour faciliter les études de santé publique ou médico-économiques.

L'ouverture en ligne des données médicales en débat à l'Assemblée

En débat ce mardi à l'Assemblée nationale : le partage des données médicales préalablement anonymisées. L'objectif est clair : confier à l'Assurance Maladie le référencement de toutes les données concernant les causes d'un décès, les feuilles de soins, fiches d'hospitalisation ou autres...

Et l’UE tordit le cou à la (pseudo) notion de donnée bien-être !

Vous ne l’avez sans doute pas lu, la énième version du projet de Règlement Général relatif à la Protection des Données (RGPD), en date du 9 mars 2015. Moi, je n’ai pas pu résister, vous vous en doutez !

Et là, au détour d’un paragraphe, que peut-on découvrir ? L’UE qui propose de tordre le cou une bonne fois pour toutes à la (pseudo) notion de données de bien-être !

E-santé: le milieu médical bousculé par la technologie

Il y aurait aujourd’hui près de 100 000 applications de e-santé dans le monde, associées à une ribambelle d’objets connectés ! De la fourchette et de la brosse à dents, jusqu’au pacemaker… Pour autant, allons-nous vers la disparition du médecin traitant ? L’Atelier de BNP Paribas a fait de cette question le fil rouge de sa dernière journée théma.

Les données de santé, une mine d'or très, très, convoitée...

L'enjeu de l'accès aux données de santé est de taille dans notre pays. La France dispose d'une des plus grandes, voire de la plus grande base médico-administrative du monde, selon un rapport de 2013.

Près d'1,2 milliard de feuilles de soins par an, 500 millions d'actes médicaux et 11 millions d'hospitalisations sont recensés par le système national d'information inter-régime de l'Assurance maladie (Sniiram) et le programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) des hôpitaux.

"Pourquoi nous ouvrons les bases de données de santé"

Le projet de loi Santé qui sera bientôt discuté au Parlement propose l'ouverture des bases de données santé au public. La ministre Marisol Touraine nous explique pourquoi et comment.

Dans quel but et pour quels bénéfices le gouvernement veut-il centraliser les données santé au sein d'un système national des données de santé ?

L'Ordre des médecins favorable aux objets connectés au système de soins

L'Ordre national des médecins (CNOM) observe avec intérêt que le débat sur la santé connectée s'est ouvert à la CNIL. En 2013, les Français ont acheté trois millions d'objets connectés (balances, montres, bracelets) pour un chiffre d'affaires de 64 millions d'euros. La plupart d'entre eux proposent des fonctions liées à la santé ou au bien-être. L'Ordre des médecins a présenté un livre blanc intitulé "Santé connectée, de la e-santé à la santé connectée".

Pages

Souscrire à RSS - eSanté